Les étapes d’une rénovation de salle de bain

Un espace de bien-être

plan d'une pièce avec des outils posés sur une table

Pièce essentielle dédiée aux soins du corps et au bien-être, la salle de bain ne doit pas être négligée tant au niveau de sa fonctionnalité que de son aspect esthétique. C’est pourquoi la rénovation de cet espace nécessite une bonne préparation.

Dès lors, à quoi faut-il réfléchir exactement et quelles étapes constituent ces travaux ? Découvrez toutes les informations relatives à ce sujet dans cet article !


 

Avant le début des travaux

Comme pour tout projet, il est nécessaire de réfléchir à certains points. Avant toute chose, déterminez les travaux nécessaires. Pour ce faire, prenez le temps d’examiner votre salle de bain de fond en comble :

  • Quels sont les éléments qui doivent être totalement changés ? S’agit-il simplement des équipements sanitaires à remplacer ? Ou les revêtements muraux et de sol doivent également être modifiés ?
  • Votre pièce d’eau présente-t-elle des problèmes d’humidité (moisissures, champignons, etc.) ? Si c’est le cas, il est judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée dans le traitement d’humidité afin de trouver l’origine du problème et de le résoudre. En effet, un excès d’humidité peut être causé par plusieurs raisons et un changement du revêtement mural n’est pas suffisant pour le supprimer définitivement.
  • Où se situent les arrivées et l’évacuation des eaux ? Les installations électriques sont-elles aux normes ?

Une fois ces éléments examinés, estimez le budget qu’implique votre projet. Afin d’avoir une idée plus précise des coûts, demandez un devis à plusieurs entreprises spécialisées dans la rénovation. Avec ces informations sous la main, déterminez le budget que vous êtes prêt à mettre dans ces travaux et ajoutez toujours une marge d’erreur (généralement de 10 à 15 %) afin de couvrir les éventuels imprévus.

Il peut être intéressant de faire appel à un architecte d’intérieur afin qu’il conçoive un plan de votre future salle de bain. Cela vous permettra de mieux vous projeter et vous donnera un aperçu de l’association des revêtements choisis et des installations sanitaires.
 

Le choix des principaux éléments

Il existe plusieurs styles de salles de bain : moderne, scandinave, vintage, industriel, etc. Les matériaux et produits utilisés feront ainsi varier l’ambiance de la pièce. Le critère principal sur lequel orienter ses recherches sur la matière idéale n’est autre que l’imputrescibilité. Autrement dit, il est essentiel de choisir un produit résistant à l’humidité et qui ne pourrit pas.

Le revêtement mural

Parmi les matériaux les plus retrouvés dans ce type de pièce, le carrelage reste un incontournable. D’une grande résistance face à l’humidité et aux chocs, il offre une facilité d’entretien et peut s’adapter à tous les styles en raison d’une large capacité de personnalisation.

La peinture peut également être appliquée sur vos murs : il faudra simplement s’assurer qu’il s’agisse d’une peinture adaptée à la salle de bain au risque de voir apparaître les conséquences d’une humidité excessive (traces de moisissures, écaillage du revêtement, etc.).

Plutôt méconnu, le tadelakt est un matériau parfait pour les murs d’une salle de bain. Cet enduit décoratif offre un cachet unique d’inspiration orientale. Résistant à l’eau, il n’en reste pas moins onéreux.

Ayant fait son grand retour depuis quelques années maintenant, le papier peint peut également habiller les surfaces murales de votre pièce d’eau. Préférez le papier vinyle ou intissé qui sont tous deux lessivables et imperméables.
 

Le revêtement de sol

Pouvant être placé sur les murs comme sur le sol, le carrelage doit être choisi en fonction des normes de glissance R en raison des risques de chute dans ce type de pièce. Un matériau R10 sera optimal pour une salle d’eau.

Saviez-vous que le parquet peut tout à fait être posé dans une salle de bain ? En effet, avec des essences de bois exotiques comme le teck, l’ipé ou le merbau, le parquet n’aura rien à craindre face à l’eau. Dans le cas où vous préférez des essences locales, assurez-vous que le bois a subi un traitement hydrofuge.

Un autre produit qui séduit de plus en plus et qui présente de nombreux avantages n’est autre que le vinyle. En rouleaux, dalles ou en lames, ce matériau souple est simple d’installation et offre une bonne isolation acoustique. Plus économique que ses homologues, il résiste aisément face aux projections d’eau. De plus, il sait parfaitement imiter les autres matériaux (carrelage, parquet, …), ce qui vous laisse la possibilité d’opter pour un sol tout à fait esthétique à petit prix.
 

Les équipements sanitaires

Au niveau des vasques et lavabos, vous aurez le choix parmi plusieurs modèles :

  • vasque à encastrer : intégrée directement dans un meuble, cette vasque est simple d’installation et est moins sujette aux éclaboussures d’eau. Elle occupe toutefois une partie du rangement disponible dans le meuble ;
  • vasque à poser : disposée sur un meuble ou sur un plan vasque (une planche), elle apporte une certaine esthétique à la salle de bain. Elle requiert toutefois un entretien plus important que le précédent modèle ;
  • plan vasque : il s’agit d’une épaisse planche qui vient accueillir une ou deux vasques. Comme il n’y a aucun support en-dessous, elle doit être correctement fixée au mur ;
  • lavabo sur colonne : le lavabo est posé directement sur un long pied cylindrique. Il s’agit d’un modèle très classique qui n’offre pas d’espace de rangement ;
  • lavabo suspendu : fixé au mur, il est facile d’entretien et est d’une grande praticité pour les personnes à mobilité réduite.

Vous aurez ensuite le choix entre une douche et une baignoire. Chaque sanitaire possède des atouts et des inconvénients : il faut donc tenir compte de vos habitudes de vie, des personnes présentes dans votre ménage ainsi que de leur mobilité. Dans le cas où vous avez de jeunes enfants, l’installation d’une baignoire sera plus appropriée puisqu’elle est simple d’utilisation. Elle est également idéale si vous adorez vous relaxer à l’aide d’un bain. Parmi les modèles possibles : balnéo, classique, d’angle, autoportante, etc. Quant à la douche (classique, à l’italienne, hydromassante…), elle est optimale pour les petites salles d’eau et s’avère très pratique pour les PMR.

Une fois tous ces éléments sélectionnés, il faudra passer commande auprès du fournisseur. Notez que dans le cas où il s’agit de matériaux situés à l’étranger, la durée du projet peut se voir allonger.
 

Les étapes des travaux

La durée de ce projet dépend directement de la superficie de la pièce à rénover, du type et du nombre d’étapes nécessaires. Il faut en moyenne compter 2 à 3 semaines. L’entreprise en charge de la rénovation de votre salle de bain suivra généralement l’ordre de ces travaux :

  • La démolition de l’espace existant : les revêtements muraux et de sol sont retirés, ainsi que les installations sanitaires. La location d’un container est vivement conseillée afin d’évacuer tous les déchets en une seule fois ;
  • La plomberie : les conduites d’eau actuelles sont vérifiées et sont déplacées si c’est nécessaire ;
  • Les installations électriques : elles sont contrôlées de sorte à s’assurer du respect des normes de sécurité ;
  • La création d’un système de ventilation : dans le cas où la salle de bain ne dispose d’aucune fenêtre, un système de ventilation mécanique (VMC) sera nécessaire pour éviter les problèmes d’humidité ;
  • La pose des revêtements : les travaux de plafonnage sont réalisés ainsi que l’application des revêtements muraux et de sol ;
  • Le placement des équipements sanitaires : baignoire, douche, lavabo, WC, sèche-serviettes… les équipements que vous avez choisis sont installés ;
  • La mise en place de l’éclairage : toutes les sources de lumière sont posées ;
  • L’installation du mobilier : armoire de toilette, meuble sous vasque, miroirs, etc.


Pourquoi contacter une entreprise de rénovation ?

Solliciter les services d’une entreprise spécialisée dans la rénovation de salle de bain vous fera considérablement gagner du temps puisqu’il ne sera dès lors pas nécessaire de faire appel à plusieurs artisans (électricien, plombier, etc.). Avec un seul et même interlocuteur, l’échange ainsi que l’organisation sont simplifiés.

Même si certains travaux peuvent sembler faciles à entreprendre, il est vivement recommandé de laisser des professionnels du métier s’en charger. Vous profiterez ainsi d’une pièce d’eau fonctionnelle, esthétique et parfaitement réalisée jusqu’aux moindres détails. De plus, ces spécialistes vous accompagnent tout au long de votre projet et vous conseillent de sorte à concevoir la salle de bain de vos rêves.

Renseignements complémentaires

Qui dit salle de bain, dit forcément condensation. En effet, après chaque douche ou bain, les vapeurs d'eau chaude peuvent stagner si aucune évacuation n'est prévue à cet effet. De ce fait, elles peuvent être à l'origine de problèmes d'humidité assez conséquents. Afin de limiter la condensation dans cette pièce, suivez les conseils décrits dans notre article.

Avec la buanderie et la cuisine, la salle de bain fait partie des espaces d'une maison où le taux d'humidité est plus élevé qu'ailleurs. Dès lors, il est essentiel de choisir les revêtements adéquats pour habiller les murs et le sol de votre pièce d'eau. C'est pourquoi nous vous invitons à découvrir la liste des matériaux imputrescibles à utiliser dans votre salle de bain.

Vous êtes en pleine rénovation ou construction de votre salle d'eau et la question des sanitaires se pose ? En effet, vous aurez le choix entre l'installation d'une douche et la pose d'une baignoire. Chacun de ces équipements se décline dans plusieurs modèles pour satisfaire tous les besoins. Certains éléments doivent être pris en compte pour faciliter votre choix entre une douche et une baignoire.